Aller au contenu
Tariq Abdul-Wahad

Pour une grande partie du public et des fans de basket, le joueur ayant ouvert la porte des français en NBA, c’est Tony Parker ! Ce n’est pas totalement faux mais c’est faire l’impasse sur quelques autres joueurs ayant ouvert aussi la voie avant lui. Tony Parker a permis de rendre les joueurs français ultra bankable mais le précurseur s’appelle … Tariq Abdul-Wahad !

Tariq : premier king français en NBA !

De son vrai nom Olivier Saint-Jean, Tariq Abdul-Wahad est né à Maisons-Alfort dans le Val-de-Marne de parents originaires de Guyane. Il a grandit et passer son adolescence sur les playgrounds de Versailles. Son changement de nom est apparu en 1996, après s’être converti à l’islam.

Ancien joueur du lycée Aristide-Briand d’Évreux, il est le premier français à fouler les parquets de la NBA, en 1997 et à l’époque c’est un évènement pour les professionnels du basket tricolore ainsi que pour les ultras fans. Malheureusement, cela ne provoque pas encore une vague de fans autour du basket pour le grand public comme ça a pu être le cas avec l’équipe de France de foot championne du monde l’année suivante.

Tariq Abdul-Wahad passe tout d’abord quatre saisons en NCAA dans les universités du Michigan puis de San José. Il est drafté en 1997 par les Kings de Sacramento, il y évolue durant deux saisons. Il a aussi fait partie de l’équipe de France en 1998-1999, en particulier au cours de l’Eurobasket 1999.

Un parcours en NBA compliqué

En NBA, son parcours n’a pas été simple. Il est transféré au Orlando Magic, pour la saison 1999-2000. Il n’y reste que quelques mois avant d’être transféré aux Denver Nuggets, où il signe un contrat de longue durée … normalement.

A lire aussi :  Nicolas Batum : un des meilleurs ailiers de sa génération

Mais il est de nouveau échangé par les Nuggets en février 2002. Ce transfert l’inclus dans celui envoyant Raef LaFrentz et Nick Van Exel aux Mavericks de Dallas contre Juwan Howard et Tim Hardaway.

Gêné par une blessure au genou et par un effectif de Dallas pléthorique, Tariq ne participe qu’à 18 matchs pour les Mavericks avant d’être placé pour de bon sur la liste des blessés à partir de la saison 2002-2003. À cause de son contrat longue durée, Abdul-Wahad reste dans l’effectif des Mavericks jusqu’au début de la saison 2005-2006 … où il est finalement viré.

Après avoir été entraîneur assistant de l’équipe de NCAA féminine de l’université d’État de Californie3, il a été entraîneur de jeunes dans un lycée américain de la banlieue de San Francisco.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Tariq Abdul-Wahad … le précurseur français en NBA !