Aller au contenu
Les rookies légendaires de la NBA !

Les rookies légendaires de la NBA !

Si vous aimez le basket comme nous, vous connaissez sans doute Les rookies légendaires de la NBA ! Le basketball de la NBA a toujours été un terrain fertile pour les talents émergents. Chaque saison, des rookies (nouveaux joueurs) entrent dans l’arène, prêts à prouver leur valeur. Certains parmi eux dépassent les attentes, laissant une empreinte indélébile sur le jeu et entrant dans la légende. Cet article explore les carrières des rookies les plus légendaires de l’histoire de la NBA, en examinant leurs débuts, leurs performances marquantes et l’influence qu’ils ont eue sur le basketball.

Les débuts mémorables des rookies légendaires de la NBA

Michael Jordan (1984-1985)

Michael Jordan, considéré comme l’un des plus grands joueurs de basketball de tous les temps, a commencé sa carrière légendaire avec les Chicago Bulls en NBA lors de la saison 1984-1985. Dès le début, Jordan a établi un nouveau standard pour les performances des rookies. Son impact immédiat a été ressenti tant sur le terrain qu’en dehors. Avec une moyenne impressionnante de 28,2 points par match, il a non seulement mené tous les rookies en termes de scoring, mais s’est également classé troisième parmi tous les joueurs de la ligue cette saison-là.

Jordan a combiné ses talents de scoreur avec une capacité athlétique exceptionnelle et une défense implacable, ce qui a rapidement fait de lui une star incontournable et un favori des fans. Il a reçu plusieurs distinctions lors de sa première année, notamment une sélection pour le NBA All-Star Game, une rareté pour un rookie à cette époque. Sa capacité à sauter et à réaliser des dunks spectaculaires lui a valu le surnom de « Air Jordan », et il a commencé à changer la perception du jeu, à la fois en termes de popularité et d’approche stratégique.

Au-delà de ses statistiques impressionnantes, Jordan a également eu un impact significatif sur la culture de la NBA. Son style de jeu, son éthique de travail et son charisme ont aidé à propulser la NBA sur la scène mondiale, contribuant à faire du basketball un sport mondialement populaire. Son année de rookie, alliant performances exceptionnelles et un sens aigu du spectacle, a posé les bases de ce qui allait devenir une carrière emblématique, marquée par six championnats NBA, cinq titres de MVP de la ligue et une influence durable sur le jeu de basketball. Jordan n’était pas seulement un athlète remarquable; il était un phénomène culturel qui a transcendé le sport.

A lire aussi :  Les stats impressionnantes de Wemby depuis son arrivée en NBA

LeBron James (2003-2004)

LeBron James, entré dans la NBA en 2003 avec les Cleveland Cavaliers, a immédiatement été considéré comme l’un des rookies les plus prometteurs de l’histoire. Dès le début, LeBron a démontré pourquoi il était si attendu, affichant une maturité et un talent exceptionnels pour un joueur si jeune. Avec des moyennes de 20,9 points, 5,5 rebonds et 5,9 passes décisives par match, il a rapidement prouvé qu’il était un joueur polyvalent capable d’influencer le jeu dans plusieurs domaines.

Son impact a dépassé les simples statistiques. LeBron a apporté une énergie et une vision du jeu qui ont transformé les Cavaliers, une équipe alors en difficulté. Sa capacité à jouer à plusieurs postes et à exceller dans chacun d’eux était révolutionnaire, remettant en question les rôles traditionnels dans le basketball professionnel. En outre, sa vision du jeu, sa taille et sa vitesse lui ont permis de créer des opportunités pour lui-même et pour ses coéquipiers, faisant de lui l’un des joueurs les plus complets dès ses premières années.

LeBron a également eu un impact considérable hors du terrain. Son arrivée a été un coup de fouet pour la franchise des Cavaliers en termes de marketing et de popularité. Il a suscité un intérêt renouvelé pour le basketball à Cleveland et a contribué à accroître la popularité de la NBA à l’échelle mondiale. En résumé, LeBron James, dès sa première saison, n’était pas seulement un rookie exceptionnel, mais aussi un phénomène culturel et sportif, annonçant une carrière qui allait être marquée par des records, des titres et une influence durable sur le jeu de basketball.

Magic Johnson (1979-1980)

Magic Johnson a marqué l’histoire de la NBA dès sa saison rookie en 1979-1980 avec les Los Angeles Lakers. Connu pour son incroyable polyvalence et son charisme, Magic a révolutionné le poste de meneur de jeu. Avec une taille inhabituelle pour un meneur (2,06 m), il a apporté une nouvelle dimension au jeu. Ses statistiques impressionnantes de 18 points, 7,7 rebonds et 7,3 passes par match ont témoigné de sa polyvalence et de son impact immédiat sur l’équipe.

Ce qui distingue surtout la saison rookie de Magic, c’est son rôle clé dans la conquête du championnat NBA par les Lakers. Lors du sixième match des finales NBA contre les 76ers de Philadelphie, avec Kareem Abdul-Jabbar blessé, Magic a joué comme pivot et a réalisé une performance historique en marquant 42 points, avec 15 rebonds et 7 passes décisives. Cette performance a non seulement scellé le championnat pour les Lakers, mais a aussi établi Magic comme un joueur d’exception et un compétiteur de premier plan.

L’influence de Magic sur le terrain s’étendait bien au-delà de ses statistiques. Il était célèbre pour son sourire contagieux et son style de jeu spectaculaire, qui ont contribué à populariser la NBA dans les années 1980. Son arrivée dans la ligue a marqué le début d’une ère dorée pour les Lakers, connue sous le nom de « Showtime », caractérisée par un jeu rapide et divertissant. Magic Johnson n’était pas seulement un rookie exceptionnel ; il était une force transformatrice dans le basketball professionnel.

A lire aussi :  Nicolas Batum : un des meilleurs ailiers de sa génération

 

Impact et héritage

Les performances exceptionnelles de ces rookies ne se sont pas limitées à leurs premières saisons. Ils ont continué à façonner le jeu, chacun à sa manière.

  • Michael Jordan est devenu une icône mondiale, changeant la perception du basketball.
  • LeBron James, avec sa polyvalence et son leadership, a redéfini ce que signifie être un joueur complet.
  • Magic Johnson a influencé des générations de meneurs de jeu avec son style de jeu unique.

Leur influence sur le jeu d’aujourd’hui

L’héritage de ces légendes se voit dans le jeu moderne. Leurs styles et leur approche ont inspiré de nombreux joueurs actuels, continuant à enrichir l’univers du basketball.

Les meilleurs rookies de la NBA au cours des 39 dernières années

  1. 1984-1985 : Michael Jordan (Bulls de Chicago)
  2. 1985-1986 : Patrick Ewing (Knicks de New York)
  3. 1986-1987 : Chuck Person (Pacers de l’Indiana)
  4. 1987-1988 : Mark Jackson (Knicks de New York)
  5. 1988-1989 : Mitch Richmond (Warriors de Golden State)
  6. 1989-1990 : David Robinson (Spurs de San Antonio)
  7. 1990-1991 : Derrick Coleman (Nets du New Jersey)
  8. 1991-1992 : Larry Johnson (Hornets de Charlotte)
  9. 1992-1993 : Shaquille O’Neal (Magic d’Orlando)
  10. 1993-1994 : Chris Webber (Warriors de Golden State)
  11. 1994-1995 : Grant Hill (Pistons de Détroit) et Jason Kidd (Mavericks de Dallas)
  12. 1995-1996 : Damon Stoudamire (Raptors de Toronto)
  13. 1996-1997 : Allen Iverson (76ers de Philadelphie)
  14. 1997-1998 : Tim Duncan (Spurs de San Antonio)
  15. 1998-1999 : Vince Carter (Raptors de Toronto)
  16. 1999-2000 : Elton Brand (Bulls de Chicago) et Steve Francis (Rockets de Houston)
  17. 2000-2001 : Mike Miller (Magic d’Orlando)
  18. 2001-2002 : Pau Gasol (Grizzlies de Memphis)
  19. 2002-2003 : Amar’e Stoudemire (Suns de Phoenix)
  20. 2003-2004 : LeBron James (Cavaliers de Cleveland)
  21. 2004-2005 : Emeka Okafor (Bobcats de Charlotte)
  22. 2005-2006 : Chris Paul (Hornets de la Nouvelle-Orléans/Oklahoma City)
  23. 2006-2007 : Brandon Roy (Trail Blazers de Portland)
  24. 2007-2008 : Kevin Durant (SuperSonics de Seattle)
  25. 2008-2009 : Derrick Rose (Bulls de Chicago)
  26. 2009-2010 : Tyreke Evans (Kings de Sacramento)
  27. 2010-2011 : Blake Griffin (Clippers de Los Angeles)
  28. 2011-2012 : Kyrie Irving (Cavaliers de Cleveland)
  29. 2012-2013 : Damian Lillard (Trail Blazers de Portland)
  30. 2013-2014 : Michael Carter-Williams (76ers de Philadelphie)
  31. 2014-2015 : Andrew Wiggins (Timberwolves du Minnesota)
  32. 2015-2016 : Karl-Anthony Towns (Timberwolves du Minnesota)
  33. 2016-2017 : Malcolm Brogdon (Bucks de Milwaukee)
  34. 2017-2018 : Ben Simmons (76ers de Philadelphie)
  35. 2018-2019 : Luka Dončić (Mavericks de Dallas)
  36. 2019-2020 : Ja Morant (Grizzlies de Memphis)
  37. 2020-2021 : LaMelo Ball (Hornets de Charlotte)
  38. 2021-2022 : Scottie Barnes (Raptors de Toronto)
  39. 2022-2023 : Paolo Banchero (Magic d’Orlando)

Pour le moment, aucun petit frenchie n’a eu la chance d’être consacré rookie de l’année mais Victor Wembanyama a de forte chance de mettre fin à cela. Pensez-vous qu’il sera élu rookie de la saison en NBA ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Les rookies légendaires de la NBA !